Investir dans des containers avec « Investissement Malin » !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Une idée extravagante, faire un investissement dans des containers ? Et pourtant ! Voilà une piste décryptée par le blog Investissement Malin. C’est un américain, Malcom McLean qui est à l’origine du container, à cette époque cette innovation a permis de réduire les délais de livraison de même que les montants du coût du transport. Touax, une société spécialisée a révélé quelques chiffres: en 2011, 74 % d’augmentation pour la circulation mondiale de containers et en 2013, 10%. C’est donc un avenir brillant qui s’annonce… La mondialisation des échanges est conséquente, avec la flambée du prix des carburants les sociétés maritimes favorisent le slow steaming pour épargner sur les coûts du carburant des porte-conteneurs. Le plus gros porte-container, le Marco-Polo, est d’origine française et appartient à la CMA CGM.

 Comment investir ?

 Les entreprises maritimes ne possèdent pas tous les containers qu’elles transportent. Dans ce secteur d’activité, il est nécessaire d’avoir une part importante d’immobilisation (frais onéreux des navires). Le crédit bail est une façon pour les entreprises de diminuer leurs immobilisations à l’heure de leur bilan. C’est à ce niveau que les investisseurs ont la possibilité d’intervenir. Durant une longue période, l’investissement dans des containers était abordable uniquement aux fortunés avec un coût de départ avoisinant un à deux millions d’euros. Le système de cet investissement est simple, premièrement acheter des containers en gros (le prix par unité : $2500) et après les louer à des sociétés maritimes par des entreprises telles que Touax qui sont spécialisées. Les investisseurs récupèrent des loyers et ont l’opportunité de revendre ces containers à terme. Les retours sont clairs avec un produit entièrement standard et la peinture comme seul élément variant. Sur le long terme, l’inflation va jouer sur le prix avec notamment 80% d’acier, 10% de bois et 10% de main d’œuvre chinoise. Au niveau du véhicule d’investissement, des changements sont survenus, avec des fonds d’investissement qui ont mis en place des FCPR(fonds commun de placement à risque) donnant l’occasion de rassembler les investisseurs avec des tickets moins exorbitants avant d’investir sur ce marché.

 Quels bénéfices ?

 Les investissements dans des containers sont relativement « décolérés » de l’environnement économique mondiale, les performances sont au beau fixe sur les 30 dernières années. Le blog Investissement Malin donne plus d’information sur ce placement et analyse ses avantages de même que ses inconvénients. Conseiller en gestion de patrimoine, l’auteur du billet propose ses observations à ceux et celles cherchant en ligne des avis sur les investissements rentables.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *